Boeing et la National Aeronautics and Space Administration (NASA) des États-Unis ont annoncé que le premier vol habité du vaisseau spatial Starliner dans le cadre du programme de la Station spatiale internationale (ISS) a été reporté à une date ultérieure.

Source de l'image : Boeing

Source de l’image : Boeing

Le vaisseau spatial CST-100 Starliner développé par Boeing sera un autre navire pour les besoins de l’astronautique habitée américaine. Il fonctionnera aux côtés du Crew Dragon de SpaceX.

Le premier lancement habité de Starliner vers l’ISS était prévu pour décembre de cette année. Cependant, il est maintenant signalé que les spécialistes auront besoin de plus de temps pour éliminer un certain nombre de problèmes identifiés lors de la mission de test sans pilote Orbital Flight Test 2 (OFT-2) en mai 2022.

Au cours de ce vol vers l’ISS, deux des moteurs de manœuvre orbitale et de contrôle d’attitude (OMAC) de l’engin spatial sont tombés en panne prématurément. De plus, le comportement anormal du système VESTA (Vision-based Electro-optical Sensor Tracking Assembly), qui aide à l’amarrage de l’appareil avec le complexe orbital, a été révélé. Une pression excessivement élevée a également été enregistrée dans le système de contrôle thermique du Starliner.

Boeing s’attend à résoudre tous les problèmes dans les prochains mois. La nouvelle date du premier lancement habité de Starliner est février 2023.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.