Google est en grave difficulté dans un avenir proche. Au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, deux poursuites sont en cours pour demander des dommages-intérêts totalisant 25,4 milliards de dollars aux éditeurs en ligne en lien avec les pratiques publicitaires déloyales présumées de l’entreprise.

Source de l'image : Firmbee.com/unsplash.com

Source de l’image : Firmbee.com/unsplash.com

La politique publicitaire de Google, le plus grand vendeur mondial de publicité en ligne, fait l’objet d’un examen minutieux de la part des régulateurs antitrust suite à des plaintes répétées d’éditeurs en ligne. En particulier, le régulateur français a déjà infligé une amende de 220 millions d’euros à l’entreprise l’année dernière, et la Commission européenne et les autorités compétentes du Royaume-Uni ont enquêté pour savoir si l’activité publicitaire de Google offre des avantages concurrentiels à tous les acteurs du marché.

Geradin Partners, qui représente les plaignants, a déclaré qu’il était temps pour Google de prendre ses responsabilités et de faire amende honorable pour l’industrie.

Google a critiqué l’initiative, affirmant qu’ils coopèrent de manière constructive avec les éditeurs de toute l’Europe, et que le procès lui-même est « spéculatif et opportuniste ». L’entreprise a l’intention de le contester activement.

Le procès devant la Cour d’appel du Royaume-Uni prévoit une indemnisation pour tous les propriétaires de sites avec des bannières publicitaires, y compris les éditeurs traditionnels. Cependant, ceux qui le souhaitent peuvent refuser de participer au processus. En revanche, en raison d’une pratique établie, le procès aux Pays-Bas est ouvert aux éditeurs concernés par les actions de Google. Dans les deux cas, les réclamations sont préparées avec l’aide de Harbour, qui est l’une des entreprises qui gagnent des parts d’indemnisation si elles gagnent des procès.

On sait que Google a également certains problèmes en Russie. Lundi, le tribunal a engagé une procédure menant à la faillite de la division locale de l’entreprise.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.