Selon l’Associated Press, la Commission européenne fait pression pour une loi sur la cybersécurité. Elle obligera les fabricants d’électronique qui se connecte à Internet à renforcer la protection contre le piratage.

À l’heure actuelle, la plupart des appareils électroniques ne sont soumis à aucune obligation de cybersécurité et une cyberattaque se produit toutes les 11 secondes. Au cours de l’année écoulée, les dommages causés par les attaques de pirates informatiques dans le monde se sont élevés à 5,5 billions d’euros.

À l’avenir, les fabricants seront tenus d’être responsables de la sécurité des appareils pendant toute leur durée de vie, mais pas plus de cinq ans. La vente d’appareils sans protection entraînera une amende et une interdiction de vente de l’entreprise.

L’association des fabricants d’ordinateurs et de communications (CCIA) estime que le projet de loi ne fera que ralentir l’émergence de nouveaux appareils sur les marchés de l’UE. L’alternative proposée est de travailler avec des partenaires commerciaux fiables et d’adopter des normes internationales pour éviter la duplication des exigences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.