Sber a exclu les fournisseurs russes d’un important appel d’offres pour l’achat d’équipements de serveur. Nous parlons d’un contrat d’une valeur de 128 millions de dollars (~7,6 milliards de roubles au taux de change actuel). Au lieu de produits nationaux, des serveurs de l’un des fabricants chinois bien connus seront achetés. La raison de cette décision, comme indiqué, réside dans les exigences techniques de l’équipement.

Selon RBC, citant des informations reçues de sources informées du marché informatique, l’appel d’offres s’est tenu fin août. Y ont participé les fournisseurs des serveurs russes KNS Group (YADRO) et Aquarius, ainsi que les chinois Lenovo, Inspur et Huawei. Cependant, Sber a refusé les produits russes en raison du fait qu’ils ne répondent pas aux exigences techniques spécifiées par la banque. On ne sait pas quels critères sont impliqués.

Source de l'image : pixabay.com

Source de l’image : pixabay.com

Les informations sur l’appel d’offres ont été confirmées par le chef du Centre de compétence pour la substitution des importations dans le domaine des TIC ( CKIT ), créé par décret gouvernemental, Ilya Massukh : . Malheureusement, la Sberbank, pour des raisons biaisées, a rejeté les propositions des soumissionnaires russes, et seuls les fournisseurs de produits chinois sont restés en compétition ».

Ainsi, Sber fera un choix en faveur des serveurs Lenovo, Inspur ou Huawei. De plus, lors de la conclusion d’un contrat avec un fournisseur d’équipements chinois, la banque est obligée de réduire de 30% le prix proposé lors de l’appel d’offres. Dans ce cas, nous parlons clairement de systèmes x86, mais à la fin de l’année dernière, Sber a également évalué des serveurs russes basés sur des processeurs nationaux Elbrus, qui à l’époque ne pouvaient pas passer le test de conformité.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE. | Peut-on mieux écrire ? Nous sommes toujours heureux de nouveaux auteurs .

La source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.