Un représentant de Sony, à la demande du portail Games Industry , a commenté la décision de l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) de mener un examen approfondi de l’ acquisition par Microsoft d’Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars .

Source de l'image : Activision Blizzard

Source de l’image : Activision Blizzard

Rappelons que la nouvelle du passage d’Activision Blizzard sous l’aile de Microsoft jette un doute sur la sortie des jeux de l’éditeur sur les plateformes de concurrents, cependant, la société entend respecter tous les accords existants et même aller au-delà .

Selon un porte-parole de Sony, la société salue et apprécie la décision de l’AMC. Le propriétaire de la plateforme japonaise voit dans les agissements du régulateur britannique « une focalisation sur la protection des joueurs » .

« Le transfert de contrôle de Microsoft sur les jeux Activision comme Call of Duty aura de graves conséquences négatives pour les joueurs et l’avenir de l’industrie du jeu », a déclaré la société japonaise.

Source de l'image : Xbox

Source de l’image : Xbox

Microsoft a déjà répondu à la déclaration de Sony : « Cela n’a aucun sens commercial pour Microsoft de supprimer Call of Duty de la PlayStation compte tenu de sa position de leader sur le marché des consoles. »

Plus tôt, le chef de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan (Jim Ryan) a déclaré que Microsoft avait proposé de garantir la sécurité de Call of Duty sur PlayStation pendant seulement trois ans après la fin du contrat actuel de Sony avec Activision .

Microsoft prévoit de finaliser son acquisition d’Activision Blizzard d’ici le 30 juin 2023, mais doit d’abord obtenir le feu vert d’un certain nombre de régulateurs. Jusqu’à présent, une éventuelle union n’a été approuvée qu’en Arabie saoudite.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.