Après l’introduction d’un ordinateur de bord mis à jour basé sur le GPU discret AMD Navi 23 dans les véhicules électriques Model S et Model X, Elon Musk a promis de montrer les premiers résultats de l’initiative de prise en charge de la plate-forme de jeu Steam d’ici août, mais si loin est en retard. Dans le même temps, le patron de Tesla affirme qu’il teste déjà lui-même la mise en place du support Steam par l’ordinateur de bord des véhicules électriques.

Source de l'image : Tesla

Source de l’image : Tesla

En guise de solution transitoire, Tesla propose actuellement sa propre plateforme Arcade, qui permet de faire tourner des jeux spécialement adaptés sur l’ordinateur de bord des véhicules électriques Model S et Model X qui ont été restylés l’année dernière. Le portage des jeux existants sur la plateforme est géré par les équipes de Tesla à Austin et Seattle en collaboration avec les développeurs des jeux originaux. Les régulateurs ont même dû exiger de Tesla qu’il empêche les jeux de fonctionner pendant que le véhicule électrique est en mouvement, car cela peut être dangereux et distraire le conducteur de la route. À l’avenir, la société prévoit de supprimer ce blocage si l’automatisation apprend à remplacer complètement le conducteur et que la personne occupant le siège approprié de la voiture électrique Tesla souhaite simplement passer le temps dans les jeux.

Cette semaine, Elon Musk a indirectement confirmé que l’adaptation de la plateforme Steam pour utiliser les anciens ordinateurs de bord Tesla est en cours, précisant qu’il « la teste déjà à Palo Alto ». Aucun calendrier n’a été donné pour cette fonctionnalité, mais comme la démo promise en août n’a pas eu lieu, il est prudent de supposer qu’il y a un certain retard par rapport au calendrier initial.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.