En tant que fabricant de semi-conducteurs sous contrat, Samsung a lancé une gamme de solutions graphiques de génération NVIDIA Pascal en technologie 14 nm. Désormais, des sources n’excluent pas que, suite à la technologie 8 nm, NVIDIA s’intéresse également à la technologie de traitement 5 nm du constructeur sud-coréen. Quant à Qualcomm, le géant coréen s’attend à revenir sur son attention grâce à la technologie de traitement 3 nm.

Source de l'image : Samsung Electronics

Source de l’image : Samsung Electronics

Certaines informations sur l’état actuel des affaires dans le secteur des contrats de Samsung Electronics peuvent être glanées dans la publication sur les pages du site Web de DigiTimes . D’une part, au cours des cinq dernières années, le nombre de clients Samsung dans ce domaine a triplé pour atteindre 150. En revanche, le nombre de clients TSMC se mesure à plus d’un millier, et c’est avec cette entreprise que Samsung tente de rivaliser sur ce segment de marché.

Samsung aimerait attirer NVIDIA avec ses capacités de 5 nm cette année et la prochaine, selon des sources. Cependant, même si une telle coopération a lieu, l’entrepreneur coréen, comme à l’époque de Pascal, se verra confier la production de solutions graphiques suffisamment budgétaires, mais avec l’utilisation d’une lithographie relativement avancée.

Au cours des deux prochaines années, AMD pourrait accepter d’utiliser la technologie de traitement 4 nm de Samsung et, à l’avenir, d’examiner la technologie 3 nm, et la technologie de traitement 5 nm n’est pas annulée par ce client. Il s’avère que Samsung produit déjà un nombre limité de chipsets pour Intel dans ses installations existantes au Texas, mais en utilisant une technologie de traitement 14 nm assez mature. À l’avenir, les partenaires pourront passer à la technologie de traitement 8 nm.

Bien que Qualcomm ait été le plus gros client sous contrat de Samsung ces dernières années, il abandonnera cette année les services d’un partenaire coréen au profit de TSMC dans la production de processeurs Snapdragon 8+ Gen 1 utilisant la technologie 4 nm. D’ici fin 2024, le constructeur coréen tentera d’obtenir le droit de produire des produits Qualcomm utilisant la technologie 3 nm dans ses performances. Si nous parlons de la technologie de traitement 4 nm de Samsung, sa deuxième génération sera disponible pour les clients à partir de cette année.

Samsung fabrique actuellement des processeurs pour les systèmes d’aide à la conduite actifs propriétaires de Tesla, et il fabrique également les processeurs de serveur de la série POWER 10 d’IBM en technologie 7 nm. Les clients de Samsung incluent Google, Ambarella et Facebook * (Meta * ). Avec AMD, le géant coréen développe une coopération en termes d’intégration de graphiques propriétaires du premier dans les processeurs mobiles du second. Jusqu’à 4% des revenus de Samsung dans le domaine des contrats étaient auparavant fournis par les développeurs d’accélérateurs pour l’exploitation minière, et depuis les six derniers mois, l’un d’eux a reçu un produit 3 nm d’un entrepreneur coréen.

* Inclus dans la liste des associations publiques et des organisations religieuses à l’égard desquelles le tribunal a pris une décision définitive de liquidation ou d’interdiction d’activités pour les motifs prévus par la loi fédérale n° 114-FZ du 25 juillet 2002 « Sur la lutte contre les activités extrémistes ». « 

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.