⇣ Contenu

Infinix est en plein essor avec le marché russe appauvri des smartphones, introduisant de nouveaux modèles chaque mois. Nous avons parlé de l’ Infinix NOTE 12 VIP en juillet, de l’ Infinix NOTE 12 – littéralement tout à l’heure (au début d’août et de septembre), et maintenant l’Infinix NOTE 12 Pro sort. C’est marrant que le modèle « pro » ne soit pas le plus ancien même de sa série. La raison en est la même « personne très importante » – les Chinois savent parfois, bien sûr, comment choisir des noms pour leurs gadgets. Vous pouvez appeler le plus jeune modèle Pro la prochaine fois, celui du milieu Ultra et laisser l’ancien VIP. Cependant, assez de paroles, parlons directement du smartphone.

Comme d’habitude avec Infinix, le gadget tente de surprendre par ses caractéristiques. Dans ce cas, la quantité de mémoire (8 + 256 Go!) Et un module de caméra arrière de 108 mégapixels sont éliminés de la catégorie de prix généralement acceptée « environ 20 000 roubles ». Certes, comme c’est encore souvent le cas chez Infinix, il s’agit en fait du seul module directement chargé de la prise de vue. Cependant, nous en parlerons plus en détail dans la section correspondante. De plus, dans le contexte général, Infinix NOTE 12 Pro se distingue par la dernière plate-forme matérielle MediaTek Helio G99. Voyons si la marque, qui n’est pas encore la plus connue du peuple, a réussi à créer un autre appareil très appétissant pour sa catégorie.

Caractéristiques

Infinix NOTE 12 Pro Infinix Remarque 12 TECNO CAMON 19 Pro Xiaomi POCO M4 Pro realme 9i
Affichage 6,7 pouces, AMOLED, 2400 × 1080 pixels, 393 ppp ; capacitif, multi-touch 6,7 pouces, AMOLED, 2400 × 1080 pixels, 393 ppp ; capacitif, multi-touch 6,8 pouces, IPS, 2460 × 1080 pixels, 395 ppp ; capacitif, multitouch; 120Hz 6,43 pouces, AMOLED, 2400 × 1080 pixels, 409 ppp ; capacitif, multi-touch 6,6 pouces, IPS, 2400 × 1080 pixels, 400 ppp ; capacitif, multitouch; 90Hz
Verre de protection Aucune information Aucune information Aucune information Verre Corning Gorilla 3 Verre Dragontrail Pro
CPU Mediatek Helio G99 : huit cœurs (2 × Cortex-A76, 2,2 GHz + 6 × Cortex-A55, 2,0 GHz) Mediatek Helio G88 : huit cœurs (2 × Cortex-A75, 2,0 GHz + 6 × Cortex-A55, 1,8 GHz) MediaTek Helio G96 : huit cœurs (2 × ARM Cortex-A76, 2,05 GHz et 6 × ARM Cortex-A55, 2,0 GHz) MediaTek Helio G96 : huit cœurs (2 × ARM Cortex-A76, 2,05 GHz et 6 × ARM Cortex-A55, 2,0 GHz) Qualcomm Snapdragon 680 : huit cœurs (4 × Kryo 265 Gold, 2,4 GHz et 4 × Kryo 265 Silver, 1,9 GHz)
Contrôleur graphique BRAS Mali-G57 MC2 BRAS Mali-G52 MC2 BRAS Mali-G57 MC2 BRAS Mali-G57 MC2 Adrène 610
RAM 8 Go 4/6 Go 8 Go 6/8 Go 4 GO
Mémoire flash 256 Go 64/128 Go 128/256 Go 128/256 Go 128 Go
Connecteurs USB Type-C, mini-prise 3,5 mm USB Type-C, mini-prise 3,5 mm USB Type-C, 3,5 mm USB Type-C, 3,5 mm USB Type-C, 3,5 mm
Fente pour carte mémoire Oui (emplacement microSD dédié) Oui (emplacement microSD dédié) Oui (emplacement microSD hybride) Oui (emplacement microSD dédié) Oui (emplacement microSD dédié)
Cartes SIM 2 x nano-SIM 2 x nano-SIM 2 x nano-SIM 2 x nano-SIM 2 x nano-SIM
Cellulaire 2G GSM/GPRS/EDGE 850/900/1800/1900 MHz GSM/GPRS/EDGE 850/900/1800/1900 MHz GSM 850/900/1800/1900 MHz GSM/GPRS/EDGE 850/900/1800/1900 MHz GSM/GPRS/EDGE 850/900/1800/1900 MHz
Cellulaire 3G HSDPA 850/900/1700/1900/2100 MHz HSDPA 850/900/1700/1900/2100 MHz HSDPA 850/900/2100 MHz HSDPA 850/900/1700/1900/2100 MHz HSDPA 850/900/2100 MHz
Cellulaire 4G Bandes LTE 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41 Bandes LTE 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 41, 40 LTE : aucune information sur les bandes Bandes LTE 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41 Bandes LTE 1, 3, 5, 8, 38, 40, 41
Wifi 802.11a/b/g/n/ac ; 2,4/5 GHz 802.11a/b/g/n/ac ; 2,4/5 GHz 802.11a/b/g/n/ac ; 2,4/5 GHz 802.11a/b/g/n/ac ; 2,4/5 GHz 802.11a/b/g/n/ac ; 2,4/5 GHz
Bluetooth 5.2 5.0 5.2 5.0 5.0
NFC Il y a Il y a Il y a Il y a Il y a
La navigation GPS, A-GPS, GLONASS, BeiDou, Galileo GPS, A-GPS, GLONASS, BeiDou, Galileo GPS, A-GPS, GLONASS, BeiDou, Galileo GPS, A-GPS, GLONASS, BeiDou, Galileo GPS, A-GPS, GLONASS, BeiDou, Galileo
Capteurs Eclairage, proximité, accéléromètre/gyroscope, magnétomètre (boussole numérique) Eclairage, proximité, accéléromètre/gyroscope, magnétomètre (boussole numérique) Lumière, proximité, accéléromètre/gyroscope Éclairage, accéléromètre/gyroscope, magnétomètre (boussole numérique) Lumière, proximité, accéléromètre/gyroscope, magnétomètre (boussole numérique), capteur de proximité virtuel
Le lecteur d’empreintes digitales Oui, sur le bouton latéral Oui, sur le bouton latéral Oui (sur la touche latérale) Oui (sur la touche latérale) Oui (sur la touche latérale)
Caméra principale Triple module : 108 MP, ƒ/1,8 + 2 MP, ƒ/2,4 + 0,08 MP, autofocus à détection de phase sur l’appareil photo principal, quadruple flash LED Triple module : 50 MP, ƒ/1,6 + 2 MP, ƒ/2,4 + 0,08 MP, autofocus à détection de phase sur l’appareil photo principal, quadruple flash LED Module triple, 64 + 50 + 2 MP, ƒ / 1,6 + ƒ / 2,0 + ƒ / 2,4, autofocus à détection de phase avec modules principal et téléobjectif, stabilisateur optique avec appareil photo principal, quadruple flash LED Module triple, 64 + 8 + 2 MP, ƒ / 1,8 + ƒ / 2,2 + ƒ / 2,4, autofocus à détection de phase avec module principal, flash LED unique Module triple, 50 + 2 + 2 MP, ƒ / 1,8 + ƒ / 2,4 + ƒ / 2,4, autofocus à détection de phase avec module principal, flash LED unique
Caméra frontale 16 MP, ƒ/2.0, pas de mise au point automatique, flash 16 MP, ƒ/2.0, pas de mise au point automatique, flash 32 MP, ƒ/2.5, pas d’autofocus, avec flash 16 MP, ƒ/2.5, pas d’autofocus, avec flash 16 MP, ƒ/2.1, pas de mise au point automatique, pas de flash
Aliments Batterie non amovible : 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V) Batterie non amovible : 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V) Batterie non amovible : 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V) Batterie non amovible : 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V) Batterie non amovible : 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V)
La taille 164,4 × 76,5 × 7,8 mm 164,4 × 76,7 × 7,9 mm 166,8 × 74,6 × 8,6 mm 159,9 × 73,9 × 8,1 mm 164,4 × 75,7 × 8,4 mm
Lester 192 grammes 184,5 grammes ??? 180 grammes 190 grammes
Protection contre l’eau et la poussière Pas Pas Pas Pas Pas
Système opérateur Coque Android 12, XOS 10.6 Coque Android 11, XOS 10.6 Android 12, coque HiOS 8.0 Android 11, coque MIUI 13 Android 11, coque realme UI 2.0
Prix actuel 24 990 roubles (prix promotionnel au départ — 19 990 roubles) 14 970 roubles 19 990 roubles A partir de 18 000 roubles pour la version 6/128 Go A partir de 15 590 roubles pour la version 4/128 Go

⇡ # Design, ergonomie et logiciel

Infinix ignore un tel concept en tant que code de conception – même au sein de la même série. NOTE 12, NOTE 12 VIP et NOTE 12 Pro sont trois smartphones complètement différents. Le héros du matériel d’aujourd’hui ressemble un peu aux smartphones du Nokia relancé ( et sorti du marché russe ). En façade, tout est assez classique : une caméra frontale en découpe « gouttelette », des bords plutôt fins autour d’un immense écran (6,7 pouces) qui occupe 86,2 % de la surface avant. En général, il est difficile de proposer quelque chose de nouveau en termes de design de ce côté particulier du smartphone ( bien qu’Apple ait partiellement réussi l’iPhone 14 Pro – nous attendons la diffusion en masse d’un tel « sourcil » bientôt ). Tout le monde essaie de se démarquer.

Mais derrière, un léger flair finlandais apparaît. Le bloc caméra est réalisé sous la forme d’un grand cercle, surligné en noir sur le fond du corps, mais toujours décalé dans un coin. Les lentilles dessus sont visuellement assez petites et elles dépassent très fortement au-dessus du corps.

Infinix NOTE 12 Pro, panneau avant : dans la partie supérieure au centre - la caméra frontale dans la découpe, au-dessus - le haut-parleur ; vers la droite - flash LED

Infinix NOTE 12 Pro, panneau avant : dans la partie supérieure au centre – la caméra frontale dans la découpe, au-dessus – le haut-parleur ; vers la droite – flash LED

Cependant, tous les «ordinateurs portables» ont quelque chose en commun – un rectangle de plastique réfléchissant dans la partie supérieure du dos, dans lequel s’insèrent une variété de blocs de caméra. Quoi-non, mais toujours un trait de famille. Le reste du dos est recouvert d’un morceau plat de plastique mat avec un revêtement « métallique ».

Infinix NOTE 12 Pro, panneau arrière : dans la partie supérieure - un triple bloc de caméras et un quadruple flash LED

Infinix NOTE 12 Pro, panneau arrière : dans la partie supérieure – un triple bloc de caméras et un quadruple flash LED

Les bords sont également plats – à tel point que le smartphone peut être posé sur une table sans aucun support – et sont fabriqués dans le même plastique. En général, le gadget s’est avéré assez brutal et volumineux, mais en même temps, il est très bien conçu et antidérapant – il peut être utilisé sans étui, qui est inclus dans le kit.

Infinix NOTE 12 Pro, côté gauche : fente pour carte

Infinix NOTE 12 Pro, côté gauche : fente pour carte

Infinix NOTE 12 Pro, côté droit : touche marche/arrêt avec capteur d'empreintes digitales intégré, touche de volume

Infinix NOTE 12 Pro, côté droit : touche marche/arrêt avec capteur d’empreintes digitales intégré, touche de volume

Le smartphone s’est avéré assez fin – 7,8 mm. Mais la masse d’un appareil avec un si grand écran et une batterie de 5000 milliampères-heures est normalement importante – 192 grammes. Infinix NOTE 12 Pro est conçu pour ceux qui ont besoin d’un grand écran, ce smartphone n’essaie pas d’être aussi pratique et confortable à utiliser que possible.

Infinix NOTE 12 Pro, top sans fonctionnalités

Infinix NOTE 12 Pro, top sans fonctionnalités

Infinix NOTE 12 Pro, bas : mini-jack, microphone, port USB Type-C, haut-parleur

Infinix NOTE 12 Pro, bas : mini-jack, microphone, port USB Type-C, haut-parleur

Les éléments fonctionnels sont familiers : deux touches sur le côté droit, dont l’une dispose d’un lecteur d’empreintes digitales, un emplacement pour carte sur la gauche, un port USB Type-C, une mini-prise, un haut-parleur et un microphone en bas.

Le lecteur d’empreintes digitales est intégré au bouton d’alimentation situé sur le côté droit. Il dépasse légèrement au-dessus du corps, mais au toucher, il est facile de le distinguer de la touche de volume oblongue et plus proéminente – la probabilité de déverrouiller accidentellement le smartphone avec un doigt dans la poche est faible. Le capteur capacitif est ici assez sensible, ce qui permet de déverrouiller rapidement le gadget, mais la petite surface du scanner entraîne un taux d’échec relativement élevé. Malheureusement, il n’y a pas de réponse de vibration lors du déverrouillage – la clé ne vibre qu’en cas de tentatives de déverrouillage infructueuses. En plus du scanner d’empreintes digitales, il existe également un système de reconnaissance faciale utilisant la caméra frontale.

Infinix NOTE 12 Pro exécute Android 12 avec le skin XOS 10.6. La nouvelle version d’Android est couverte par la version du shell propriétaire déjà connue de NOTE 12 – et elle ne diffère en rien de celle que nous avons vue en conjonction avec le onzième «robot». Lorsque vous démarrez votre smartphone pour la première fois, vous pouvez choisir le type d’interface – soit classique, soit avec de gros dossiers (vous pouvez modifier cela plus tard dans les paramètres), dans des endroits avec une russification encore maladroite (bien que les progrès soient évidents de génération en génération de XOS) et la publicité intégrée. La fonctionnalité n’est peut-être pas à la hauteur de ce que nous voyons dans MIUI ou ColorOS (OPPO, OnePlus), mais elle est également très étendue. Le système fonctionne rapidement, de manière stable, je n’ai rien à redire sur XOS en termes de travail.

⇡ # Affichage et son

Infinix NOTE 12 Pro a reçu le même écran que le modèle plus jeune, NOTE 12 : AMOLED avec une diagonale de 6,7 pouces et une résolution de 2400 × 1080 pixels. La densité de pixels est de 393 ppi. L’overclocking n’est pas pris en charge – vous ne pouvez compter que sur le 60 Hz standard.

En fait, il n’y a rien de nouveau à dire sur l’écran : bons angles de vision, revêtement oléophobe de haute qualité, pas de PenTile, PWM perceptible (et non programmable) à faible luminosité. Il n’y a aucune information sur le verre trempé.

La luminosité maximale mesurée (sous un éclairage incandescent artificiel) de l’écran Infinix NOTE 12 Pro était de 480 cd/m 2 . Utiliser un smartphone dans la rue est confortable.

Paramètres d’affichage – minimum requis : luminosité (y compris la luminosité adaptative) ; mode « protection des yeux » aux couleurs chaudes, qu’il convient d’activer avant d’aller se coucher ; un thème sombre, qui dans ce cas aide vraiment à prolonger la durée de vie de la batterie du smartphone (c’est AMOLED, c’est-à-dire que les pixels noirs ne brillent tout simplement pas et ne consomment presque pas d’énergie) ; taille de police et mode Pocket, qui réduit la sensibilité de la couche tactile de l’écran pour éviter les actions accidentelles avec celle-ci. Il existe un mode d’affichage permanent avec affichage d’informations sur un écran verrouillé (ici, il s’appelle «Toujours afficher» – ce n’est qu’un exemple de russification maladroite; tandis que le menu des paramètres de l’écran s’appelle désormais «Écran et luminosité», et non juste « Luminosité de l’écran », comme avant, les progrès sont évidents). Vous ne pouvez pas modifier le rendu des couleurs.

Infinix NOTE 12 Pro Gamma. Ligne jaune - Indicateurs Infinix NOTE 12 Pro, ligne pointillée - gamma de référence

Infinix NOTE 12 Pro Gamma. Ligne jaune – Indicateurs Infinix NOTE 12 Pro, ligne pointillée – gamma de référence

Infinix NOTE 12 Pro, température de couleur. Ligne bleue - Lectures Infinix NOTE 12 Pro, ligne pointillée - température de référence

Infinix NOTE 12 Pro, température de couleur. Ligne bleue – Lectures Infinix NOTE 12 Pro, ligne pointillée – température de référence

Infinix NOTE 12 Pro, gamme de couleurs. Triangle gris - Couverture DCI-P3, triangle blanc - Couverture Infinix NOTE 12 Pro

Infinix NOTE 12 Pro, gamme de couleurs. Triangle gris – Couverture DCI-P3, triangle blanc – Couverture Infinix NOTE 12 Pro

La gamme de couleurs de l’écran Infinix NOTE 12 Pro est nettement plus large que ce qui est prescrit par la norme DCI-P3 – et non avec une déviation, comme c’est généralement le cas, mais simplement plus large. C’est-à-dire que le smartphone peut afficher des couleurs très saturées, notamment le vert. Le gamma moyen est en fait parfait – 2,21 avec un graphique plat. La température de couleur est augmentée – le graphique est presque plat, mais au niveau de 8 200-8 300 K (avec une norme de 6 500 K). L’écart moyen de DeltaE sur l’échelle Color Checker, qui comprend à la fois une large gamme de couleurs et de nuances de gris, était de 5,01 avec une norme de 3,00.

Infinix NOTE 12 Pro a reçu une prise audio analogique (mini-prise) avec un chemin conventionnel et Bluetooth 5.2 avec prise en charge des profils LDAC, SBC et AAC, mais sans aptX. Mais il existe des haut-parleurs stéréo prenant en charge la technologie DTS – associés à un haut-parleur dédié situé sur le bord inférieur, un haut-parleur conversationnel fonctionne. La qualité sonore est plutôt bonne, mais aucun progrès par rapport au NOTE 12 stéréo également.

⇡ # Matériel et performances

Infinix NOTE 12 Pro est le premier smartphone doté de la plate-forme matérielle MediaTek Helio G99 sur le marché mondial. Il sera suivi par Xiaomi POCO M5, mais il sera en vente plus tard. La plate-forme elle-même a été introduite fin mai. Il est conçu pour les smartphones de milieu de gamme sans support 5G, mais avec de bonnes performances.

MediaTek Helio G99 se compose de huit cœurs : deux ARM Cortex-A76 cadencés à 2,2 GHz + six ARM Cortex-A55 cadencés à 2,0 GHz. Responsable des graphiques ARM Mali-G57 MC2 cadencé à 950 MHz. Processus technologique – 6 nm. En principe, une architecture standard, mais avec des cœurs plus récents que les Helio G85/G88 plus familiers.

On estime que ARM Cortex-A76 est nettement plus puissant que ARM Cortex-A75, ainsi que ARM Mali-G57 MC2 surpasse ARM Mali-G52 – dans les benchmarks, Infinix NOTE 12 Pro est bien en avance sur les concurrents qui ont reçu des plates-formes plus anciennes et plus simples (par exemple MediaTek Helio G96 ou Qualcomm Snapdragon 680). Et s’il reste une certaine parité avec le même Xiaomi POCO M4 Pro dans la puissance pure du processeur, alors un certain écart se dessine déjà dans les tests graphiques – le smartphone a un très bon potentiel de jeu, malgré l’absence de prise en charge d’un taux de rafraîchissement d’écran élevé . Cependant, les concurrents dans les jeux ne l’ont pas de la même manière, mais ils surpassent Infinix NOTE 12 Pro en termes d’interaction fluide avec l’interface.

Dans le même temps, l’Infinix NOTE 12 Pro n’a aucun problème de surchauffe ou d’étranglement – puissant ici ne signifie pas chaud. Dans les tests de ressources du package Wild Life de 3DMark, il n’y a pas eu de diminution notable de la fréquence d’horloge.

Dans le test de limitation du processeur, la vitesse d’horloge chute à 93 % avec une performance moyenne de 154 GIPS. Encore une fois, nous corrigeons l’absence de limitation.

Infinix NOTE 12 Pro est proposé dans le commerce de détail russe avec 8 Go de RAM LPDDR4X et un lecteur flash UFS 2.2 de 256 Go. La mémoire non volatile est extensible à l’aide d’une carte MicroSD d’une capacité allant jusqu’à 2 To (!) – et un emplacement séparé est prévu pour son placement, vous n’avez pas à sacrifier l’une des cartes SIM.

⇡ # Communications et communications sans fil

Infinix NOTE 12 Pro n’a pas de modem 5G, et la vitesse du modem LTE intégré n’est pas signalée, mais la liste des bandes prises en charge est connue – en Russie, le smartphone communiquera en toute confiance, ce « chinois » est tout à fait adapté pour le marché mondial, les problèmes des premiers appareils actuels Infinix de la marque ne sont déjà pas touchés.

Emplacement pour deux cartes nano-SIM et une carte microSD

Emplacement pour deux cartes nano-SIM et une carte microSD

Autres modules sans fil : Wi-Fi bi-bande (802.11 a/b/g/n/ac), Bluetooth 5.2, navigation par satellite avec prise en charge des principaux systèmes [GPS (A-GPS), GLONASS, BeiDou et Galileo] et NFC.

⇡ # Caméra

Comme d’habitude avec Infinix, un seul module est responsable de la prise de vue dans la triple caméra NOTE 12 Pro – les deux autres aident à flouter l’arrière-plan en mode portrait et en quelque sorte, selon le fabricant, avec les calculs AI du résultat de la prise de vue. En conséquence, il n’y a pas d’angle de vision étendu ni de zoom optique dans le smartphone.

Mais d’un autre côté, le seul photomodule est très remarquable. Il dispose d’un capteur de 108 mégapixels de dimensions très solides – 1 / 1,67 « (la taille d’un pixel individuel, respectivement, est de 0,64 microns). Le fabricant n’indique pas quel capteur est utilisé, mais la combinaison des dimensions et de la résolution indique clairement celui présenté au printemps Samsung ISOCELL HM6 : Il possède un objectif f /1.8, une distance focale standard d’environ 26 millimètres équivalents, et aucune stabilisation optique de l’image.

Encore une fois, le smartphone n’offre pas d’options de prise de vue grand angle ou zoom optique. Mais il ne propose pas non plus de filmer avec un zoom «hybride», comme le font tous les concurrents avec des matrices fabriquées selon le schéma Quad Bayer ou avec une autre combinaison similaire de pixels (ici, par exemple, le schéma Nona Bayer est utilisé, où les sous-pixels sont regroupés par neuf). Pourquoi ne pas utiliser un recadrage à partir d’une image de 108 mégapixels pour un zoom avec une perte de qualité minimale n’est pas clair. Mais ce n’est pas la première fois que nous voyons cela avec Infinix – les créateurs de logiciels pour caméras de l’entreprise pensent au moins … de manière inhabituelle.

On ne peut donc compter que sur une focale standard ou un zoom logiciel avec de fortes pertes de qualité. Dans ce cas, la prise de vue est effectuée par défaut à une résolution de 12 mégapixels, mais si vous le souhaitez, vous pouvez passer en mode utilisant chaque sous-pixel – et obtenir une image avec une résolution de 12 000 × 9 000 pixels. Certes, le résultat semble franchement étrange – comme s’il ne s’agissait pas d’une vraie prise de vue à 108 mégapixels, mais d’une mise à l’échelle approximative avec une netteté de contour extrêmement tordue – cela ne semble pas naturel.

Il est particulièrement triste du nombre minimum d’options lors de la prise de vue en raison du fait que l’appareil photo Infinix NOTE 12 Pro tire très bien à sa seule distance focale. Nous n’avons pas testé le realme 9 « normal », qui a le même capteur, mais comparé à d’autres concurrents que nous avons testés, il semble avantageux. L’image n’est pas « trop nette » (si vous photographiez à la résolution par défaut), alors qu’elle est très nette, avec une excellente plage dynamique, juteuse. Le rendu des couleurs est un peu froid, à mon avis, mais ce n’est qu’une question de goût.

Plus important encore, le smartphone gère avec succès la prise de vue à la fois de jour et de nuit. Oui, dans l’obscurité, le « cerveau » du smartphone va déjà un peu trop loin avec la netteté des contours, mais l’image est invariablement nette, lisible, avec des détails même dans l’ombre – notamment avec l’utilisation d’un mode nuit spécial, mais même sans elle, il est facile de prendre une photo claire. Bien sûr, nous parlons de filmer dans une ville nocturne – dans l’obscurité totale, au niveau de certains produits phares comme Huawei P50 Pro, un smartphone ne peut rien faire, mais pour sa classe (et pour les smartphones un peu plus chers – par exemple, le OPPO Reno7 juste testé inférieur à Infinix NOTE 12 Pro de manière significative) très cool. Séparément, je note que l’optique fait du bon travail avec des sources lumineuses dans le cadre – il y a peu d’éblouissement sur les images.

Des exemples de fonctionnement du mode nuit sont présentés ci-dessus. C’est très efficace ici : à la fois les lumières sont resserrées (les objets cessent d’être éclairés) et les ombres, la saturation et la luminosité globales des images sont relevées, mais l’ambiance générale est préservée.

Autre marque de fabrique des smartphones Infinix, avec la pudeur dans l’utilisation du zoom : le flou d’arrière-plan et l’utilisation d’un embellisseur sont deux options distinctes qui ne peuvent pas être combinées. Soit vous filmez avec un bokeh artificiel (et personnalisable), mais sans traiter la peau ou la figure du modèle, soit avec un embellissement, mais l’objet et l’arrière-plan se confondent un peu (après tout, c’est un petit appareil photo mobile, vous ne pouvez pas obtenir de naturel bokeh avec). Dans le même temps, le mode d’embellissement offre un grand nombre d’options – vous pouvez soit les utiliser, soit laisser le smartphone décider lui-même comment améliorer le visage et la silhouette du modèle. Le gadget le rend très agressif.

Parmi les autres options, il convient peut-être de mentionner les filtres qui teintent l’image de différentes manières. L’Infinix NOTE 12 Pro n’offre aucune autre fonctionnalité intéressante comme la macrophotographie – à cet égard, il y a du minimalisme.

Interface applications caméras Infinix NOTE 12 Pro

L’application caméra est implémentée de manière standard – un carrousel horizontal de modes, des modes supplémentaires sont appelés en faisant glisser le sous-menu depuis le bord inférieur. Je note la présence d’un mode de prise de vue avec réglages manuels, ce qui manquait à Infinix NOTE 12.

L’enregistrement vidéo est disponible à une résolution maximale de 2K (2560 × 1440) jusqu’à 30 images par seconde et en Full HD jusqu’à 60 images par seconde. La stabilisation numérique fonctionne avec un succès modéré à n’importe quelle résolution, mais il n’y a pas de stabilisation améliorée. Il existe des modes supplémentaires : le smartphone vous permet de filmer des vidéos avec bokeh artificiel ou des portraits vidéo avec embellissement – comme dans le cas des photos, ce sont deux modes distincts, et les deux ne sont disponibles qu’à une résolution de 720p. Il existe également un mode « Film » qui vous permet de filmer des clips selon un modèle – ils se composent de plusieurs parties, avec une superposition fixe de musique. Un vrai blogueur vidéo n’a pas besoin de tels modèles, mais un utilisateur ordinaire peut être intéressé à le publier sur un réseau social.

La caméra frontale ici est la même que dans la NOTE 12 : simple, avec un capteur de 16 mégapixels et une ouverture de f / 2 , 0. Il n’y a pas d’autofocus, mais il y a un flash (LED, pas à l’écran) – il est intégré dans le cadre supérieur au-dessus de l’écran, légèrement à droite du centre. Il sert également d’indicateur des notifications entrantes. L’appareil photo lui-même est ordinaire et l’ensemble des fonctions est le même que celui du principal: embellisseur séparé (dans ce cas, il fonctionne plus correctement) et flou d’arrière-plan, enregistrement vidéo en résolution jusqu’à Full HD (pour une raison quelconque, le option pour enregistrer une vidéo en résolution 2K, comme sur la NOTE 12, n’est pas ici).

⇡ # Travail hors ligne

Infinix NOTE 12 Pro a reçu une batterie d’une capacité de 19 Wh (5000 mAh, 3,8 V), ce qui est suffisant pour une journée complète de travail sur une seule charge sans problème dans les scénarios d’interaction standard avec un smartphone. Lorsqu’il est utilisé en mode non-stop, il n’y aura pas non plus de problèmes graves – la charge devrait être suffisante pour une journée de travail moyenne.

Lors du test avec lecture vidéo Full HD à luminosité maximale, avec une connexion Wi-Fi, l’Infinix NOTE 12 Pro a duré plus de 13 heures – pour un smartphone avec écran OLED, le chiffre est très bon, mais pas un record.

Pour la recharge, un port USB Type-C est utilisé, la puissance du chargeur fourni est de 33 W – il faudra un peu plus d’une heure pour recharger complètement le smartphone. Le chargement sans fil n’est pas pris en charge.

⇡ #Conclusion _

L’Infinix NOTE 12 Pro semble être une mise à niveau beaucoup plus réfléchie que l’Infinix NOTE 12, et non seulement ce smartphone est très différent de son prédécesseur, mais il pourrait également faire sensation sur le marché, surtout si le prix promotionnel de 19 990 $ dure plus longtemps. que prévu actuellement. . Jusqu’à présent, une augmentation à 24 990 roubles est attendue à la mi-octobre, et pour cet argent, l’offre ne semble plus aussi puissante.

Oui, le smartphone manque soit d’un angle de vue étendu de la caméra, soit d’un zoom (Infinix NOTE 11 Pro, soit dit en passant, avait une caméra zoom), le manque de prise en charge d’un taux de rafraîchissement d’écran plus élevé est frustrant (Infinix NOTE 11 Pro avait également, mais pour l’écran LCD), et le design semble ennuyeux. Cependant, une plate-forme vraiment puissante pour sa catégorie, combinée à une quantité de mémoire inhabituellement importante, une excellente autonomie avec une charge rapide et une prise de vue de haute qualité sur la caméra arrière peut plaire.

Avantages :

  • corps antidérapant;
  • hautes performances et beaucoup de mémoire ;
  • écran AMOLED lumineux ;
  • bonne qualité de prise de vue sur l’appareil photo principal (y compris la nuit);
  • appareil photo frontal avec flash ;
  • haut-parleurs stéréo;
  • emplacement dédié pour une carte mémoire ;
  • bonne autonomie et charge rapide.

Défauts:

  • design ennuyeux avec une découpe sur le panneau avant ;
  • l’écran ne fonctionne qu’à une fréquence de 60 Hz ;
  • caméra arrière avec une seule distance focale ;
  • embellisseur et flou d’arrière-plan – pour une raison quelconque, il existe encore deux modes de prise de vue différents ;
  • Russification encore imparfaite de la coque et un grand nombre d’applications préinstallées.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL+ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.