Dans la première quinzaine de novembre, les Émirats arabes unis prévoient d’envoyer leur premier rover lunaire, le rover Rashid, sur la lune. Le rover lunaire volera sur une fusée SpaceX Falcon 9, et l’atterrissage sera assuré par le véhicule de descente de la société japonaise ispace. Le deuxième rover lunaire arabe va être envoyé sur la Lune en 2026, et cette mission sera confiée aux Chinois, qui ont récemment conclu un accord préliminaire entre les représentants de la Chine et des Émirats arabes unis.

Prototype du Lunocree bondissant chinois. Source de l'image : SCMP

Le prototype du rover lunaire sautant chinois. Source de l’image : SCMP

Nommé d’après la famille régnante de Dubaï, le rover lunaire Rashid-2 sera inclus dans la mission Chang’e-7. La Chine prévoit trois missions sans pilote sur la Lune d’ici 2030, qui exploreront des sites potentiels pour de futures bases lunaires. La mission Chang’e-6 est prévue pour 2024. Lors de sa mise en œuvre, des échantillons de roche lunaire seront collectés et envoyés sur Terre dans la région du pôle sud de la lune, où il y a beaucoup de glace d’eau à l’ombre des cratères.

Fin 2026, doit avoir lieu la mission Chang’e-7, à laquelle la partie arabe a souhaité participer. Dans le cadre du programme Chang’e-7, la Chine va livrer un rover lunaire sauteur à notre satellite naturel. La « sauterelle » automatique promet d’être plus mobile en terrain accidenté. Il peut recharger les batteries sur les pentes supérieures des cratères, où le Soleil brille toujours, puis sauter au fond dans l’ombre éternelle pour rechercher des traces de molécules d’eau et d’hydrogène.

Le rover arabe « Rashid-2 » fera à peu près la même chose sur son front de travail. Ce n’est pas la première collaboration entre des agences spatiales chinoises et des spécialistes arabes. En 2018, la mission Chang’e-4 d’étude de la face cachée de la Lune a utilisé une caméra développée par des experts saoudiens pour observer la Lune et prendre des photos de la Terre et de la Lune. Ces missions conjointes sont nécessaires, avant tout, pour renforcer les relations entre les pays.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.