Kaspersky Lab a lancé un client léger cyber-immunisé, Kaspersky Secure Remote Workspace. La partie matérielle a été développée par le groupe de sociétés TONK et la cyberimmunité est fournie par le système d’exploitation KasperskyOS.

Avec Kaspersky Secure Remote Workspace, les entreprises peuvent créer une infrastructure de client léger gérée et fonctionnelle basée sur le système d’exploitation cyber-immunisé KasperskyOS pour une connexion sécurisée à VDI (Virtual Desktop Infrastructure).

Source : Kaspersky Lab

Le client léger Cyberimmune vous permet de créer des espaces de travail numériques modernes avec accès à des bureaux virtuels hautement sécurisés. Selon Mikhail Ushakov, directeur général du groupe de sociétés TONK, la cyber-immunité élimine le besoin d’utiliser des outils antivirus supplémentaires. Le client léger est intégré au système de contrôle de l’activité des utilisateurs privilégiés SKDPU NT (IT Bastion).

Le produit peut être demandé dans les structures gouvernementales et commerciales, dans les entreprises industrielles, en particulier dans le secteur de l’énergie, dans les structures financières et commerciales. La solution est déjà utilisée par le ministère du développement numérique et des communications de la région d’Orenbourg.

Selon les estimations de Kaspersky Lab, d’ici 2023, plus de 5 millions de clients légers d’une valeur d’environ 1,5 milliard de dollars seront vendus dans le monde et les ventes de solutions pour environnements virtuels atteindront 2,6 milliards de dollars.En Russie, en 2023, les marchés des solutions de virtualisation des les lieux de travail et les clients légers pour travailler avec eux s’élèveront à au moins 3 milliards de roubles.

Si vous remarquez une erreur, sélectionnez-la avec la souris et appuyez sur CTRL + ENTRÉE. | Peut-on mieux écrire ? Nous sommes toujours heureux de nouveaux auteurs .

La source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.